Catégories
Non classé

Ančerl – II – Smetana Ma Vlast IV – VI (Z českých luhů a hájů, Tábor, Blanik) BSO

Karel Ančerl – Boston Symphony Orchestra (BSO)

Smetana Ma Vlast IV: Z českých luhů a hájů (Des forêts et prairies de BohêmeFrom Bohemia’s fields and woods), V: Tábor, VI: Blanik

Berkshire Festival – Tanglewood Shed August 8, 1969

Suite à plusieurs demandes, voici la deuxième partie du concert de 1969 consacré à la première audition intégrale par le BSO du cycle Ma Vlast de Smetana.

Peu après le debut de cette deuxième partie, un violent orage a éclaté sur les monts Berkshire et on peut malheureusement l’entendre à plusieurs reprises sur des durées assez longues, seule l’audition de Tábor restant relativement épargnée.

Le concert n’en a pas moins été un grand succès, comme le montrent les applaudissements et les nombreux rappels à la fin, ainsi que les spectateurs tapant des pieds, qui ajoutent au bruit du tonnerre comme le remarque par un trait d’ humour le présentateur William Pierce.

Further to several requests, here is the second part of the 1969 concert dedicated to the first complete performance by the BSO of Smetana’s cycle Ma Vlast.

Shortly after the beginning of this second part, a violent thunderstorm started over the Berkshires and unfortunately, it can be heard over several rather long stretches of time, only the listening of Tábor remaining relatively spared.

The concert was nevertheless a great success, as shown by the applause and the many recalls at the end, as well as the public foot bumping, described with tongue-in-cheek humor by announcer William Pierce as adding to the thunder.

6 réponses sur « Ančerl – II – Smetana Ma Vlast IV – VI (Z českých luhů a hájů, Tábor, Blanik) BSO »

Thanks again for completing this magnificent cycle. One more minute, please. This October marks the 35th anniversary of du Pré’s death. Could you commemorate it with some good live performance? For example Dvorak in Wellington 1970, Schubert in Spoleto 1965…

Merci d’avoir complété ce concert d’Ancerl. Si les conditions météo ont perturbé et influé sur l’exécution des œuvres, elles font parties intégrantes d’un moment particulier qu’il faut prendre tel quel. Ce n’est que de la musique vivante avec ses aléas qui rend ce moment unique. en avoir le témoignage est une chance.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.