Catégories
Non classé

Beethoven Intégrale des symphonies 1926 – 1950

English Translation (downloadable pdf file): click here

Je vous présente mes Meilleurs Vœux pour l’Année 2021 avec pour souhait que les concerts n’aient plus lieu devant des salles vides, mais aussi que, si on porte des masques, ce soient uniquement des masques vénitiens.

Pour l’inaugurer, voici un récapitulatif de l’Intégrale des Symphonies de Beethoven postée en novembre et décembre de l’année écoulée.

♪ ♫ ♪ ♫ ♪ ♫ ♪ ♫ ♪ ♫ ♪ ♫ ♪ ♫ ♪ ♫ ♪ ♫

Avec cinq chefs d’orchestres différents et cinq orchestres différents, cette intégrale « balaye » le deuxième quart du siècle dernier, et propose de grandes versions peu disponibles, ou alors dans des conditions techniques peu satisfaisantes eu égard à la qualité des originaux.

_________________

A tout seigneur, tout honneur: Toscanini et l’orchestre de la BBC dans des enregistrements des symphonies n° 1, 4, 6 et 7 réalisés entre 1935 et 1939:

https://concertsarchiveshd.fr/toscanini-bbc-so-i-beethoven-symphonies-n7-4/

https://concertsarchiveshd.fr/toscanini-bbc-so-ii-beethoven-symphonies-n1-6/

_________________

Au cours de son unique visite à Vienne de l’après-guerre, en octobre 1950, Fritz Busch a enregistré les symphonies n° 3 et 8 dans d’excellentes conditions musicales et  techniques (de gauche à droite sur la photo: Fritz Busch, Marcel Prawy, et l’ingénieur du son le Dr. Hans Sachs):

https://concertsarchiveshd.fr/fritz-busch-dirige-beethoven-symphonies-n-3-et-8/

_________________

La deuxième symphonie était la préférée de Sir Thomas Beecham. Son enregistrement de 1936 avec le « London Philharmonic » est particulièrement réussi:

https://concertsarchiveshd.fr/beethoven-symphonie-n2-sir-thomas-beecham-london-philharmonic-orchestra-lpo-1936/

_________________

Felix Weingartner a longtemps été considéré comme l’interprète de référence des symphonies de Beethoven. Son premier enregistrement de la « Neuvième »avec le London Symphony Orchestra, qui date de 1926, est musicalement très supérieur à sa version viennoise de 1935  qui a été souvent rééditée:

https://concertsarchiveshd.fr/weingartner-beethoven-symphonie-n-9-1926/

_________________

Finis coronat opus. Pour terminer ce cycle, quoi de mieux en effet que la Cinquième symphonie dans cette interprétation exceptionnelle de Wilhelm Furtwängler avec les Wiener Philharmoniker lors d’un concert public à Copenhague en 1950, avec une qualité sonore qui lui rend enfin justice?

https://concertsarchiveshd.fr/furtwangler-beethoven-symphonie-n5-wiener-philharmoniker-wpo-copenhagen-1er-octobre-1950/

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.